Les 9 règles du barbecue argentin

Le barbecue argentin suit des règles précises, puisqu’il s’agit d’une tradition ancestrale du pays. Pour savoir comment le faire, suivez ce guide.

Commencez par des ingrédients de bonne qualité

Lorsqu’il s’agit de ce que vous mettez sur le grill, la qualité des ingrédients compte.

En Argentine, les vaches sont nourries à l’herbe. Dans la pampa, l’une des régions agricoles les plus importantes, les vaches se déplacent librement et mangent de l’herbe dans les champs.

En conséquence, les morceaux de bœuf sont plus maigres et plus sains. Vous trouverez des ingrédients de qualité non seulement pour le bœuf, mais aussi pour le poulet, le porc, le poisson et les légumes.

En Argentine, la qualité des produits qui sont mis sur le grill est exceptionnellement élevée. Vous ne verrez jamais de galettes congelées cuire là bas.

Cela signifie qu’au bout du compte, lorsque vous mangerez les aliments, vous serez en mesure d’apprécier grandement les saveurs et les textures.

Lorsque vous ferez des grillades cet été, achetez les produits de la meilleure qualité possible et goûtez la différence.

Griller au bois

Le feu de bois brûle séparément, à côté de la viande sur le grill. Les grillades au gaz seraient un délit en Argentine. En Argentine, les grillades se font toujours au bois.

Pour préparer le grill argentin, les Argentins commencent par un feu de bois.

Vous remarquerez sur chaque barbecue argentin, un petit coin ou recoin qui est intégré pour que le bois brûle.

Une fois que les charbons deviennent chauds, ils sont placés sous la viande pour la cuisson.

Lorsque la viande est cuite sur un feu de bois, les saveurs sont renforcées, ce qui rend inutile l’utilisation de marinades ou de rubs. Les viandes développent de merveilleuses saveurs fumées qui ne sont pas trop fortes.

La prochaine fois que vous grillerez, pensez à utiliser le feu de bois et préparez-vous à goûter la différence.

Ne laissez pas les flammes toucher les aliments

Les grills de barbecue argentins sont différents des barbecues typiques des États-Unis. L’une des différences les plus frappantes est que les grills de barbecue argentins sont équipés d’une manivelle à roue qui fait monter ou descendre la zone de cuisson.

Si vous regardez attentivement les grills, vous remarquerez une deuxième différence. En Argentine, les grilles sont en forme de V. Cela permet de capturer et de contenir les graisses et les huiles qui s’écoulent.

Au lieu que la graisse s’égoutte dans le feu et provoque des flambées, elle glisse à travers les grilles en forme de V et dans une fente.

Cette graisse peut être réutilisée pour arroser la viande et facilite également le processus de nettoyage.

Le feu est l’ennemi des grillades argentines. C’est l’un des secrets des techniques de grillade argentines.

Le contact direct avec les flammes entraîne une brûlure ou une « carbonisation excessive » qui donne des saveurs brûlées et amères. Ce n’est pas bon pour la viande ni pour votre santé.

Le secret des grillades argentines : « Croûter la viande ».

L’étape la plus importante de la cuisson de la viande est le premier contact entre l’aliment et la grille.

Vous voulez que la viande reste en contact avec la grille pour qu’elle crée une fine croûte brune.

En observant l’asador ou le maître du gril, vous ne le verrez pas retourner la viande. L’art consiste à cuire la viande avec la bonne quantité de charbon pour obtenir une belle croûte sans brûler la viande.

Cela demande de la pratique mais cela en vaut la peine pour obtenir les saveurs les plus juteuses de la viande.

Un conseil à retenir est de sortir la viande du réfrigérateur avant de la cuire afin qu’elle atteigne la température ambiante.

Si la viande est trop froide lorsqu’elle est mise sur le grill, elle peut devenir dure à manger.

Griller lentement à basse température

Le grill argentin signifie que la viande est cuite longuement et lentement. En Argentine, l’asador cuisine généralement une variété de morceaux de viande pendant de longues périodes pour de grands groupes.

Avec une viande maigre provenant de vaches nourries à l’herbe, on pourrait s’attendre à ce qu’elle se dessèche. Mais ce qui est surprenant, c’est que la viande est croustillante à l’extérieur et juteuse à l’intérieur.

L’asador déplace le charbon chaud sous la viande et ajuste le grill pour réguler les températures afin d’obtenir une viande juteuse.

Cette technique de cuisson à feu doux pendant de longues périodes transforme même la viande d’herbe la plus maigre en beautés tendres et délicieuses.

L’attente est longue et les arômes peuvent être douloureusement délicieux.

Plus la sauce est simple, meilleure elle est

Lorsque vous commencez avec de bons produits et que la viande est cuite longuement et lentement, vous constaterez que vous aurez rarement besoin d’ajouter des condiments à votre viande. Un peu de sel et des feuilles de laurier feront l’affaire.

En Argentine, la sauce la plus populaire pour les grillades argentines est le chimichurri. Elle est composée de persil, d’ail, d’origan, de poivre rouge, de vinaigre et d’huile d’olive.

Le chimichurri peut être ajouté sur la viande comme touche finale juste avant de la manger.

En gardant les condiments et les sauces simples, vous mettez la viande au premier plan. Le goût de la viande n’est pas masqué par des sauces épaisses et fortes en goût.

Pour votre prochain barbecue, pensez à n’utiliser que du sel et des herbes. Si vous le souhaitez, vous pouvez également préparer la sauce chimichurri à la maison.

Il est préférable de la préparer un jour ou deux avant le barbecue car la sauce chimichurri vieillit avec le temps et devient beaucoup plus savoureuse.

Mettez plus que du boeuf sur le grill

Si le bœuf est le roi du barbecue, vous serez surpris de voir des pièces plus variées en Argentine. Les grillades argentines vont au-delà des hamburgers et des hot-dogs.

Si vous êtes invités à des asados, Vous serez assez surpris de voir la variété des abats ou des abats qui constitueront environ la moitié des viandes sur le gril.

Les abats ou achuras en Argentine sont assez populaires. Vous trouverez des chinchulines (intestins de vache), des morcillas (boudins), des mollejas (ris de veau) et une variété d’autres abats.

Ce sont de délicieuses pièces argentines qui peuvent ajouter à votre expérience de grillade.

Lorsque vous préparerez votre barbecue cet été, faites preuve de créativité et demandez à votre boucher local des coupes et des morceaux de viande hors du commun.

Si vous n’avez pas de boucher local, rendez-vous au rayon viande des magasins d’alimentation ethnique près de chez vous. C’est une excellente alternative et les vendeurs seront heureux de vous aider à trouver des entrailles savoureuses pour votre barbecue argentin.

Imitez les rituels de grillade argentins

En Argentine, la préparation de la viande et la cuisson au grill ne se font pas au hasard. Il existe un rituel et un processus qui sont observés et respectés.

Tout d’abord, il y a un maître du grill désigné, appelé asador. Traditionnellement masculins, de nombreux asadors ont appris leurs techniques de leurs pères et grands-pères.

C’est un rôle honoré et l’asador prend en charge le processus de grillage du début à la fin.

Le processus commence par la préparation des charbons. La clé est une cuisson longue et lente.

Lorsqu’il est temps de cuisiner, l’amuse-bouche le plus souvent servi est le chorizo. Il s’agit d’une saucisse de porc et de bœuf qui se transforme facilement en sandwich choripán lorsqu’elle est mangée avec du pain.

Après le chorizo, on sert les abats et enfin les différents morceaux de viande.

Une fois que la viande est servie et que tout le monde en a englouti une quantité considérable, quelqu’un demande « un aplauso para el asador ». Une salve d’applaudissements pour l’asador.

Tout le monde applaudit pour montrer son appréciation de l’asador qui a cuisiné pendant plusieurs heures à des températures de plus de 90 degrés.

Pensez à créer vos propres rituels autour de vos grillades. Montrez votre appréciation pour le repas et les moments partagés. Et, pourquoi pas, applaudissez le pitmaster !

Les grillades argentines sont l’affaire de toute une journée

L’asado argentin ou barbecue argentin est une affaire détaillée et longue. Je ne parle pas de l’expérience d’un restaurant où votre serveur vous apporte votre nourriture.

Ce dont je parle, c’est de l’expérience traditionnelle du barbecue argentin chez les habitants, dans leur maison.

Si vous visitez l’Argentine et que vous êtes invité à un asado, ne manquez pas l’occasion.

L’asado est une partie tellement importante de la culture que les animateurs de la télévision locale ne diront pas s’il pleuvra ou brillera le dimanche. Ils vous diront plutôt si vous pourrez manger un asado en plein air ou non.

Le repas de l’asado commence généralement entre 14 et 15 heures et les invités peuvent rester assis bien après 18 heures pour manger plusieurs plats.

Des salades vertes fraîches et des pommes de terre circulent constamment. La nourriture est arrosée d’une quantité infinie de bière et de vin pour les adultes.

Alors que vous vous préparez à faire des grillades cette saison, ajoutez l’esprit du dolce far niente à votre événement. Cette expression italienne « la douceur de ne rien faire » est courante en Argentine.

Ne prévoyez rien d’autre pour vos journées de grillades. Contentez-vous de vous détendre, de profiter de la bonne nourriture, de la bonne compagnie et d’être pleinement présent au moment présent.

Laisser un commentaire